Cancers de la peau

Les cancers de la peau comprennent :

  • Les carcinomes qui représentent la grande majorité. Ils se développent à partir des kératinocytes, cellules constituant 90% de l’épiderme. Ils se rencontrent chez les personnes exposées de façon chronique au soleil. On distingue :
    • les basocellulaires, les plus fréquents qui ont une évolution lente
    • les épidermoïdes cutanés à développement rapide.
  • Le mélanome qui se développe à partir des mélanocytes, cellules de la peau qui fabriquent le pigment du bronzage, la mélanine. Il semble lié à des coups de soleil importants dans l’enfance et l’adolescence et aux expositions en cabine de bronzage artificiel. C’est un cancer plus rare mais plus grave en raison de son aptitude, par rapport aux carcinomes cutanés, à envahir les tissus au delà de la peau (les muscles, les ganglions) et à donner des métastases dans les organes distants (les poumons, le foie, le cerveau…). Il est au 9ème  rang des cancers tous sexes confondus. Dans les pays occidentaux, la fréquence des mélanomes est multipliée par deux tous les dix ans depuis 50 ans. En 30 ans le nombre annuel de décès par mélanome a été multiplié par deux.Cette très forte augmentation a conduit à la mise en place d'importantes campagnes de prévention solaire dans la plupart des pays. Il y a en France  plus de 10 000 nouveaux cas par an. Près de la moitié des mélanomes concernent aujourd'hui des personnes de plus de 50 ans, mais la situation est en train d’évoluer. Le mélanome est exceptionnel avant l'âge de 15 ans. Depuis 2011, les thérapies ciblées et l’immunothérapie ont transformé la prise en charge des mélanomes métastatiques.
  • Les lymphomes cutanés. Un lymphome est un cancer du système lymphatique, le principal élément du système immunitaire de l’organisme. Contrairement à la plupart des autres types de lymphomes qui débutent dans les ganglions lymphatiques, les lymphomes cutanés se développent principalement dans la peau. Les lymphomes cutanés sont des maladies plutôt rares ( 650 nouveaux cas par an en france).  La plupart des lymphomes cutanés sont indolents c’est à dire qu’ils ne sont pas agressifs et qu’ils ont une croissance lente. Ils évoluent sur plusieurs années et s’apparentent à une maladie chronique.  L’évolution de la maladie dépend du type de lymphome cutané, du stade au moment du diagnostic et des l’éventuelles autres pathologies présentes.
  • Les tumeurs rares telles que le carcinome de Merkel, tumeur neuro-endocrine de la peau. Elles sont en augmentation et présentent un haut risque de métastases.

Le service de Dermatologie du CHU de Dijon est le service référent de la Bourgogne pour toute la cancérologie cutanée. Il a été 3ème au classement des établissements par les Magazines LE POINT et L’EXPRESS en 2014.

Si un cancer cutané peut être suspecté par le dermatologue selon son aspect (clinique et dermoscopique), le diagnostic de certitude repose sur l'examen au microscope d'un prélèvement de la lésion (exérèse).

Une fois le cancer diagnostiqué, en fonction du type de cancer, d’autres examens peuvent être nécessaires pour déterminer l’extension de la maladie (échographie, scanner, TEP) et apprécier l’état de santé du patient notamment son état cardiaque, rénal et respiratoire.

Chaque cas est ensuite discuté au cours d’une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP), après accord du patient, pour proposer le traitement le plus adapté à la situation. Le Dr Sophie DALAC-RAT, oncodermatologue, est la responsable de la RCP des cancers cutanés. Cette réunion hebdomadaire rassemble tous les spécialistes impliqués dans la prise en charge de ces cancers : oncodermatologues, radiothérapeutes, chirurgiens maxillo-faciaux, anatomopathologistes.

Un Programme Personnalisé de Soins (PPS) est ensuite proposé au patient par le médecin spécialiste qui le prend en charge. Les consultations d’annonce se déroulent en présence d’une infirmière de coordination en cancérologie qui accompagnera le patient dans son parcours de soins.

La chirurgie des cancers cutanés est réalisée par les dermatologues et les chirurgiens maxillo-faciaux et plasticiens.

Le service de dermatologie prend en charge les patients atteints de cancers cutanés pour l’administration des traitements anticancéreux (chimiothérapies, thérapies ciblées et immunothérapie) et la gestion des complications de ces traitements.

En plus de son personnel soignant formé en cancérologie, le service de dermatologie à accès à l’ensemble des soins de support proposés par le CHU avec :

Le service de Dermatologie

Domaines d'expertise

  • Le service de dermatologie fait partie du Groupe de Cancérologie Cutanée (GCC) de la Société Française de Dermatologie (SFD)
  • Il fait partie du réseau national de référence des cancers cutanés rares CARADERM, labellisé par l’Institut National du Cancer (INCa) – coordonnateurs Dr Sophie DALAC-RAT et Dr Géraldine JEUDY
  • Il est reconnu Centre de Compétence au sein du Groupe français d’Etude des Lymphomes Cutanés (GFLEC) – référents Dr Sophie DALAC-RAT, oncodermatologue et Dr Marie-Hélène LORTON, pathologiste

Médecins oncodermatologues

  • Dr Sophie DALAC-RAT
  • Dr Géraldine JEUDY
  • Pr Pierre VABRES

Médecin dermatologue allergoloque

  • Dr Evelyne COLLET : gestion des effets secondaires et toxicités cutanées des traitements anticancéreux, avec le Dr JEUDY

Pour prendre un rendez-vous en consultation de dermatologie :

Les consultations se trouvent dans l'Hôpital F. MITTERRAND – Hall A – 2ème étage. Arrêt de tram : CHU-hôpitaux. Sur rendez-vous, du lundi au vendredi.

  • Accueil téléphonique ouvert de 9 h 00 à 12 h 00 : 03.80.29.33.43 Fax : 03.80.29.30.28

Hospitalisation

Les chimiothérapies, thérapies ciblées et immunothérapie sont administrées principalement en hôpital de jour. Les secteurs d’hospitalisation de semaine et d’hospitalisation conventionnelle accueillent les patients pour la gestion des complications.

Hôpital F. MITTERRAND – Hall A - 2ème étage. Arrêt de tram : CHU-hôpitaux
  • Hospitalisation conventionnelle : 7 lits - Cadre de santé  Tel : 03.80.29.39.41
  • Hopital de semaine : 10 lits - Cadre de santé  Tel : 03.80.29.33.42
  • Hospitalisation de jour :  6 places - Cadre de santé  Tel : 03.80.29.38.57

Recherche en oncodermatologie

  • Recherche clinique : participation et initiation de nombreux essais cliniques permettant de proposer à un maximum de patients des traitements ou des stratégies innovants.
  • Recherche épidémiologique : le service de dermatologie est en lien avec les bases nationales collaboratives sur le mélanome : MELBASE et CeNGEPS-GMF Mel (Groupe Multidisciplinaire français du Mélanome cutané).
Fonction: 
Professeur - Oncodermatologue
Nom/Prénom: 
Professeur Pierre VABRES
Fonction: 
Praticien Hospitalier - Oncodermatologue
Nom/Prénom: 
Docteur Sophie DALAC-RAT
Fonction: 
Praticien Hospitalier - Oncodermatologue
Nom/Prénom: 
Docteur Géraldine JEUDY
Fonction: 
Praticien Hospitalier - Dermatologue Allergologue
Nom/Prénom: 
Docteur Evelyne COLLET