Patrimoine viticole du CHU

Depuis sa création en 1204, le Centre Hospitalier Universitaire Dijon Bourgogne est propriétaire d’un patrimoine important issu de legs et de dons. La plus ancienne donation de vignes remonterait à 1336, date à laquelle le prêtre Nicolas Denavanne légua à l’hôpital sept quartiers (60 ares) sur Fontaine-les-Dijon.

Au fil des siècles, les propriétés viticoles ont été plus ou moins importantes selon les donations et la gestion de l’établissement. Au cours du 19ème siècle, le domaine disparaît même peu à peu : le vin ne fait plus recette et les Hospices de Dijon choisissent en effet de recentrer leur domaine foncier sur les exploitations agricoles et forestières.

La volonté de renouer avec la tradition est apparu dans les années 1980 sous l’influence d’un contexte économique particulièrement favorable et de ventes de vins atteignant des sommets. L’opportunité du rachat d’une ferme à Savigny les Beaune et Pernand-Vergelesses en 1982, associée à plusieurs acquisitions de parcelles en 1985 constituera le point de départ du nouveau domaine viticole du CHU.
Aujourd’hui, le CHU possède plus de 23 hectares de vignes dont 7 ha sont exploités par le Château de Marsannay.

Vignes des Hospices de Dijon

Le Château de Marsannay exploite 7 hectares de vignes appartenant aux Hospices de Dijon en Côte de Nuits et en Côte de Beaune. On y retrouve les prestigieux noms (cuvées aux noms des donateurs du CHU) :

Plus d'informations

Château de Marsannay

2 Rue des Vignes

21160 Marsannay-la-Côte

Tél : +33 3 80 51 71 11

http://www.chateau-marsannay.com/

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération