• Standard : 03 80 29 30 31
  • Samu : 15 Sourds : 114

WEEK-END FRATRIE

Famille et fratrie : un week-end pour mieux comprendre l'autisme

Pour la première fois, le Centre Ressources Autisme du CHU Dijon-Bourgogne a organisé un week-end complet de formation auquel a participé une dizaine de familles dont l’un des enfants est atteint d’un Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA). Formation, ateliers et temps de convivialité ont permis de partager les expériences et de marquer une pause pour les parents, les frères et les sœurs…

Si le Centre Ressources Autismes (CRA) du CHU Dijon-Bourgogne propose régulièrement des journées de formation avec l’appui des associations de proches et d’aidants (Adapei 21, Respir Bourgogne…), c’est la première fois qu’il organisait un week-end complet ouvert aux familles entières. Les parents, leur enfant avec TSA, les frères et les sœurs de celui-ci, et les professionnels du CRA avec leur partenaires se sont ainsi retrouvés pendant deux journées au château de Coutivert, à Musigny.

Ce « week-end fratrie » aura réuni une quarantaine de participants d’une dizaine de familles différentes, et mobilisé une vingtaine de personnes

Groupes pour mieux travailler les situations familiales

Trois groupes ont été constitués : 10 enfants de 4 à 16 ans atteints d’un TSA, 18 frères et sœurs (entre 6 et 16 ans) et 16 adultes. Le premier groupe, encadré par une équipe composée d’animateurs (éducatrices spécialisées, psychologues, psychomotricienne, enseignantes, …), a été accueilli dans un espace adapté, dans lequel une signalétique spécifique avait été installée pour aider les enfants à trouver leurs repères.

Les activités ludiques organisées pour les frères et sœurs ont permis à ceux-ci de verbaliser leur vécu, d’exprimer leurs émotions et leurs besoins.

Des parents qui repartent avec des solutions

Quant aux parents, ils ont, pendant deux jours, travaillé également sur les connaissances-socles du TSA et surtout partagé leurs expériences et leurs solutions face à des situations de la vie quotidienne (hygiène, repas, sommeil…). Ils ont appris également des techniques pour « recharger les batteries » ou se relaxer.

La satisfaction des associations

Partenaires et co-ingénieurs de cette formation, les associations ont plébiscité l’initiative :  « Ce week-end fratrie présente l’avantage de pouvoir venir avec tous ses enfants, sans se soucier de la garde et en sachant que l’encadrement est assuré par des professionnels », précisent les deux présidentes. « Venir en confiance, entouré de personnes qui ne jugent pas mais comprennent et partagent, c’est « sa vraie valeur ajoutée », ajoutent-elles.

 

Retour en images

Nous remercions vivement l’autrice de ce film, Mme Lucie HERMARY, sœur d’un enfant avec TSA.

Le week-end fratrie a bénéficié d’un financement de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et du CRA Bourgogne. Il a été organisé en partenariat avec plusieurs acteurs de la région (associations d’usagers et de familles, organismes gestionnaires, établissements des secteurs médico-social et sanitaire, réseaux de santé, MDPH, Éducation nationale, …) et les services du CHU Dijon-Bourgogne.