Assouplissement du dispositif en Maternité à compter du 10 juillet 2020

Au plus fort de l’épidémie liée au COVID-19 et afin de garantir la sécurité des femmes enceintes, des mères, des nouveau-nés et de l’ensemble des équipes soignantes et médicales, la maternité du CHU Dijon Bourgogne avait été contrainte de prendre des mesures concernant la politique d’accueil des conjoint(e)s. Dans un contexte d’ouverture de l’hôpital mais qui impose toujours la plus grande des vigilances, elle est aujourd’hui amenée à faire évoluer certaines de ces dispositions.

La présence du conjoint(e) ou d’un accompagnant est de nouveau autorisée pour toutes les consultations prénatales et aux urgences maternité ainsi que pour les échographies prénatales, les consultations de diagnostic anténatal et de gynécologie ou encore les parcours d’assistance médicale à la procréation.

Une visite quotidienne par le conjoint(e) exclusivement, ou à défaut par la personne de confiance, est désormais autorisée une fois par jour dans toutes les unités d’hospitalisation (post-natale, anténatale en grossesses pathologiques, gynécologie, oncologie et chirurgie ambulatoire). Ces visites doivent se tenir entre 14h et 18h.

La présence des enfants reste interdite, sauf la présence éventuelle du bébé pour une consultation postnatale ou une consultation allaitement.

Au bloc d’accouchement, la présence du conjoint reste autorisée dès le début du travail en salle d’accouchement ou pré-travail et se poursuit jusqu’à la fin de la 2e heure de la surveillance post-natale au bloc obstétrical.

Enfin, outre le contrôle des gestes barrière, le personnel d’accueil présent aux différentes entrées de la maternité a également pour mission d’identifier les patientes et/ ou conjoints suspects de COVID-19 via un questionnaire et une mesure de la température frontale.

Pour découvrir en détail les pratiques et la politique d’accueil des conjoint(e)s à la maternité du CHU, nous vous invitons à consulter la note d’information dédiée.