Le Centre d’AMP du CHU rouvre ses portes, en tête du classement 2019 des Centres d’AMP et de FIV en France*

En mars dernier, la progression rapide de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 a contraint le Centre d’Aide Médicale à la Procréation (AMP) du CHU Dijon Bourgogne à suspendre brusquement ses activités, conformément aux directives nationales.

Depuis quelques semaines, en lien étroit avec la Direction Générale du CHU, et dans le plus grand respect des recommandations de l’Agence de Biomédecine, les équipes d’AMP s’attachent à repenser et à adapter leurs organisations pour permettre la réouverture du Centre, dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.

Elles ont pour cela établi une feuille de route qui a donné lieu, le 20 mai dernier, à un accord officiel de l’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté quant à la reprise progressive des activités, qu’il s’agisse des prises en charge dédiées à la spermiologie diagnostique, à la préservation de fertilité ou à l’assistance médicale à la procréation (inséminations, transferts d’embryons congelés, fécondations in vitro avec ou sans ICSI).

Le détail des nouvelles dispositions mises en œuvre fait l’objet de documents d’information dédiés qui sont adressés aux patient(e)s concerné(e)s et d’explications complémentaires apportées par les sages-femmes et secrétaires à l’occasion d’échanges téléphoniques préalables à la reprise de chaque prise en charge, ou par leur médecin du Centre d’AMP.

Pour sécuriser la venue des patient(e)s, les dispositions suivantes ont notamment été adoptées :

  • le strict respect des mesures de protection et des gestes barrières par tous les personnels, mais aussi par tous les patients qui devront par ailleurs compléter, aussi souvent que nécessaire, un auto-questionnaire évaluant leur situation par rapport aux symptômes évocateurs du Covid-19 ;
  • la réorganisation des lieux d’accueil (tels que les bureaux des entrées et les salles d’attente), des planifications et des parcours patients pour limiter autant que faire se peut les interactions.

Concernant l’assistance médicale à la procréation, la bonne gestion des flux patients passe notamment par une reprise progressive de l’activité, avec une prise en charge en priorité des couples pour lesquels les cycles ont été annulés en période de fermeture du Centre et, dans certains contextes particuliers, dont l'allongement du délai de prise en charge altèrerait le pronostic de procréation (comme l'âge de la patiente, la réserve ovarienne diminuée ou encore l'endométriose sévère).

Ceci étant, toutes les patientes concernées par l’assistance médicale à la procréation sont invitées, dès leur prochain cycle, à reprendre contact avec le secrétariat d’AMP au 03 80 29 36 14. Il leur sera alors indiqué si la reprise de leur traitement se fera sur ce cycle, ou sur le(s) cycle(s) suivant(s).

La réouverture très attendue du Centre d’AMP est l’occasion de partager le classement 2019 des Centres d’AMP et de FIV en France récemment publié sur le site internet FIV.fr : https://www.fiv.fr/classement-2019-des-centres-de-pma-et-fiv-en-france/

Ce classement, qui est établi sur la base des données compilées et retraitées par l’Agence de Biomédecine et qui analyse la fréquence des ponctions ayant conduit à un accouchement*, place le Centre d’AMP du CHU Dijon Bourgogne en tête sur les 97 Centres français, avec un taux de réussite sur les transferts d’embryons frais ou congelés de 36.1% (alors que la moyenne nationale des Centres en taux cumulé est de 25,9%).

Au travers cette 1ère place, le haut niveau d’expertise médicale, d’exigence et de rigueur du Centre dijonnais est ainsi mis en lumière.

Parallèlement, il convient aussi de saluer le grand engagement humain de toutes les équipes.

Secrétaires, sages-femmes, infirmières, techniciens, psychologues, gynécologues-obstétriciens, biologistes : toutes et tous sont en effet extrêmement sensibles au parcours éprouvant que traversent chaque patient(e) et chaque couple. A ce titre, ils s’attachent à leur offrir une prise en charge individualisée et font preuve, à chaque étape, de beaucoup d’écoute, de soutien et d’une sincère considération.

Alors que le Centre rouvre ses portes, c’est dans cet état d’esprit empreint de professionnalisme et d’humanité que les équipes d’AMP du CHU Dijon Bourgogne se tiennent de nouveau prêtes à accueillir et à accompagner chaque patient(e), dans les meilleures conditions de sécurité, et en s’investissant pleinement à leurs côtés.

 

* Ce classement est extrait du rapport annuel 2019 d’évaluation des Centres de Fécondation In Vitro publié par l’Agence de Biomédecine. Il analyse la fréquence des ponctions 2015 ayant conduit à un accouchement issu :

– d’un transfert d’embryons frais,

– ou d’un transfert d’embryons congelés réalisé en 2015 ou 2016 et issu d’une ponction 2015,

– ou bien d’un transfert d’embryons frais avec ovocytes décongelés réalisé en 2015 ou 2016 et issu d’une ponction 2015.